Archives de catégorie : Carrieres et droits

Classe exceptionnelle 2018

Quelles sont les conditions d’accès à la classe exceptionnelle ?

Pour être promouvable, il faut au moins être au 3ème échelon de la hors-classe au 31/08/2018. (  Les candidatures sont réparties dans deux viviers. Les conditions et modalités d’accès à la classe exceptionnelle sont propres à chaque vivier.)

1er vivier : il faut candidater et avoir exercé certaines fonctions pendant au moins 8 ans de façon continue ou discontinue.  Après le nombre important de candidatures rejetés, le ministère a décidé d’assouplir les conditions (BO n°14 du 5 avril 2018).
Comment candidater au 1er vivier ?
Continuer la lecture de Classe exceptionnelle 2018

Hors Classe 2018

Avancement à la Hors Classe des PLP 2018

Académie de Nantes 

La CAPA Hors Classe se déroulera le 18 avril 2018 28 juin 2018.

La campagne d’avancement à la Hors-classe est ouverte (BO n°8 du 22 février 2018)

Télécharger la circulaire académique

Les conditions d’accès à la hors classe modifiées sont les suivantes : avoir 2 ans d’ancienneté dans le 9ème échelon de la classe normale au 31 août 2018. Les personnels doivent être en activité, dans le second degré ou dans l’enseignement supérieur, mis à disposition d’un autre organisme ou d’une autre administration ou en position de détachement. Les enseignants en congé parental à la date d’observation ne sont pas promouvables.

Les candidats n’ont pas à faire acte de candidature, tous les enseignants promouvables sont automatiquement inscrits au tableau d’avancement.

Calendrier prévisionnel pour les Professeurs de Lycée Professionnel Continuer la lecture de Hors Classe 2018

La nouvelle Hors Classe

La note de service concernant la campagne de promotion 2018 à la hors classe a été publiée le 19 février. Elle rappelle que la carrière des agents a désormais vocation à se dérouler sur au moins deux grades.

A titre transitoire pour la campagne 2018, à défaut pour les agents éligibles de bénéficier d’une appréciation issue du troisième rendez-vous de carrière, le recteur formulera une appréciation sur leur valeur professionnelle en se fondant principalement sur les notes attribuées au 31 août 2016 (ou 31 août 2017 pour les situations particulières), et sur les avis des corps d’inspection, des chef·fes d’établissement ou des autorités auprès desquelles ils sont affectés. L’appréciation portée cette année sera conservée pour les campagnes de promotion ultérieures.
Rappel : Pour être éligible à cette promotion, il faut être au minimum au 9ème échelon avec 2 ans d’ancienneté dans celui-ci au 31 août 2018.
Les chef·fes d’établissement et les inspecteurs/trices formuleront un avis qui sera consultable sur I-prof (selon les calendriers académiques). Les avis « Très satisfaisant » sont limités à 20 % et devront être répartis de manière équitable sur chaque échelon.
A partir des notations précédentes et des avis émis, le recteur formule une appréciation littérale correspondant à l’un de ces 4 degrés : Excellent, Très satisfaisant, Satisfaisant, A consolider. Le nombre d’appréciations « Excellent » et « Très satisfaisant » est limité.
L’opposition à la promotion à la hors-classe doit être formulée de manière exceptionnelle et n’est valable que pour cette campagne. Elle doit être accompagnée d’un rapport motivé qui est communiqué au personnel concerné.

Barème national

Barème total =
points attribués à la valeur professionnelle + points ancienneté

Valeur professionnelle
Excellent : 145 points
Très satisfaisant : 125 points
Satisfaisant : 105 points
A consolider : 95 points

Ancienneté dans la plage d’appel (au 31 août 2018)

Echelon et ancienneté dans l’échelon au
31 aout 2018
Ancienneté théorique dans la plage d’appel Points d’ancienneté
9+2 0 an 0
9+3 1 an 10
10+0 2 ans 20
10+1 3 ans 30
10+2 4 ans 40
10+3 5 ans 50
11+0 6 ans 60
11+1 7 ans 70
11+2 8 ans 80
11+3 9 ans 100
11+4 10 ans 110
11+5 11 ans 120
11+6 12 ans 130
11+7 13 ans 140
11+8 14 ans 150
11+9 et plus 15 ans et plus 160

Le regard du SNUEP-FSU

Le SNUEP-FSU considère que cette circulaire est une avancée dans l’accès à la hors classe même si elle reste insatisfaisante par rapport à nos mandats. Le déroulé de carrière doit se faire sur au moins deux grades, ce qui n’était pas le cas précédemment où des collègues terminaient leur carrière sans accéder à ce grade.
Le barème national devrait atténuer les disparités d’accès entre les académies, rendant ainsi le système moins inéquitable.
Pour accéder à la hors classe, un collège doit se situer au minimum au 9ème échelon et 2 ans d’ancienneté au lieu du 7ème échelon dans les campagnes précédentes, cela constitue pour le SNUEP-FSU un élément important évitant ainsi toute promotion prématurée au détriment des collègues les plus anciens dans le métier.
Ce barème privilégie l’accès à la hors classe des 11ème échelon car un collègue au 11ème échelon aura un barème supérieur à celui entrant dans la plage d’appel (9ème et 2 ans) quel que soit l’avis du recteur.

Cependant, certains problèmes demeurent. Le SNUEP et la FSU ont demandé au ministère d’augmenter le barème dans le 11ème échelon afin que l’ensemble des collègues de cet échelon puissent accéder à la hors classe avant la retraite.
Les avis défavorables perdurent : le SNUEP-FSU interviendra pour limiter voire éliminer ces avis subjectifs et parfois contraires à l’implication des collègues durant leur carrière.

Le SNUEP-FSU veillera dans les académies à ce que des disciplines et les femmes ne soient pas lésées.
Le SNUEP-FSU continuera à combattre toutes les tentatives de promotion dite au mérite et contribuera à l’accession au grade de la hors classe de l’ensemble des collègues au 11ème échelon, en attachant un intérêt particulier aux collègues proches d’un départ à la retraite.

Le SNUEP-FSU revendique une véritable revalorisation passant par la suppression de la hors classe et de la classe exceptionnelle ainsi que la refonte des grilles indiciaires en une échelle unique sur 13 échelons à l’indice terminal 1063.

 

Classe exceptionnelle 2017

CAPA PLP classe exceptionnelle
du 14 février 2018

La CAPA d’accès à la classe exceptionnelle s’est tenue ce jour dans une configuration particulière, l’ensemble des élu-es ne pouvant y participer puisque le ministère a imposé que seul.es les élu.es hors classe non éligibles siègent. Exiger une application stricte des règles de la Fonction publique au moment de la mise en place du nouveau grade c’est envoyer un signal très négatif à la profession.

Dans notre académie cela s’est traduit par la présence d’une seule élue des personnels avec droit de vote et deux experts. Nous aurions pu nous retrouver dans une commission sans élu-es avec des collègues tiré-es au sort sans mandat syndical face à l’administration.

Nous considérons qu’il s’agit d’une grave attaque  contre le monde syndical et un déni de démocratie.  Pour le SNUEP FSU cette situation est inacceptable et ne doit pas se renouveler lors de la prochaine CAPA  classe exceptionnelle.