Archives de catégorie : Carrieres et droits

Demande de postes adaptés rentrée 2020

Les personnels d’enseignement, d’éducation du second degré et les psychologues de l’éducation nationale, titulaires confrontés à une altération de leur état de santé peuvent solliciter un aménagement de leur poste de travail. Les mesures en faveur des personnels sont diverses et doivent correspondre à chaque cas particulier.

Calendrier :
Mesure de prévention et d’accompagnement : avant le 31 /01/2020
Postes Adaptés : avant le 14/11/2019
Lire la circulaire académique

Continuer la lecture de Demande de postes adaptés rentrée 2020

Rendez-vous carrière : contester votre avis

Si vous avez eu un rendez-vous de carrière durant l’année 2018-2019, vous avez pu prendre connaissance du compte-rendu des évaluateurs au mois de juin et vous avez disposé de 3 semaines pour faire d’éventuelles observations. L’appréciation finale de la valeur professionnelle sera communiquée dans les quinze jours suivant cette rentrée, via l’application SIAE

Délais de recours :
Continuer la lecture de Rendez-vous carrière : contester votre avis

CAPA PLP Classe exeptionnelle

Déclaration Intersyndicale CGT Educ’Action, SNETAA-FO, SGEN-CFDT, SNUEP- FSU

Mesdames, Messieurs les membres de la CAPA des Professeurs de Lycée Professionnel, Monsieur le Recteur,

La CGT Educ’Action,SNETAA- FO, le SNUEP-FSU, le SGEN-CFDT souhaitent interpeller le Recteur de l’Académie de Nantes à l’occasion de cette CAPA d’accès à la Classe exceptionnelle.
En effet, nos organisations syndicales s’interrogent sur les avis reçus par certain.es collègues dans les items liés à l’éthique professionnelle et à la probité dans le cadre des rendez-vous de carrière du PPCR. Il semble que des consignes aient été données auprès des chef.fes d’établissement afin qu’ils baissent l’appréciation correspondante pour des collègues qui auraient participé aux actions dites des « notes de confiance ».
Si tel a été le cas, d’une part, nous ne pourrions que condamner fermement cette décision inacceptable, d’autre part, nous y verrions la manifestation d’une sanction disciplinaire déguisée, venant se surajouter au rappel à l’ordre déjà reçu par nos collègues.
Si des avis pour l’accès à la classe exceptionnelle ont également été revus à la baisse pour les mêmes motifs, cela ouvrirait la porte à l’arbitraire, comme aux pratiques individualistes et clientélistes dans les procédures de promotion.
Nous demandons à nouveau que les rappels à l’ordre effectués, ou encore prévus, à l’encontre de collègues s’étant opposés aux projets de loi et réformes en cours dans l’éducation nationale, sous différentes formes, soient retirés.
Nous attendons de votre part, Monsieur Le Recteur, une clarification sur tous ces points.